« Valuev contre Klitschko: qui gagne ? | Accueil | Vidéo Monaco Saint-Etienne 0 - 2, les plus forts c'est les Verts »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'article d'observatoiredessubventions a disparu. On peut le trouver en cache de Google:
Arno Klarsfeld avait été propulsé au Conseil d’ Etat fin 2010 par Nicolas Sarkozy. Pour cette fonction, Arno Klarsfeld touche donc 84 000 euros par an, payé par les contribuables. Or, le magazine Capital nous apprend dans son édition de février 2014 qu’ Arno Klarsfeld n’a quasiment jamais mis les pieds au Conseil d’ Etat depuis qu’il y a été nommé par Sarkozy fin 2010.

Au total, Arno Klarsfeld a déjà touché 252 000 euros pour une fonction au Conseil d’ Etat qu’il n’assume quasiment jamais.

Arno Klarsfeld n’est pas le seul proche de gouvernant à avoir été recasé dans un grand corps de l’ Etat « au tour extérieur », c’est à dire par accès direct, sans concours. On retrouve ainsi Yves Colmou, très proche conseiller du ministre de l’ Intérieur Manuel Valls, et Pierre Besnard, ex-chef de cabinet de François Hollande à l’ Elysée, devenus tous deux « préfet hors cadre » à 6000 euros par mois. Ils seraient environ 68, ces recasés de la République avec des missions de service public plus ou moins floues, voire sans affectation.

Tous ces profiteurs de la République peuvent faire valoir leurs droits à la retraite de préfet sans en avoir exercé les fonctions, soit une pension mensuelle de 4000 euros brut, toujour aux frais des contribuables.

Toujours par le tour extérieur, Ségolène Royal est, elle, parvenue à faire nommer à la Cour des comptes, en septembre dernier, son ex-directeur de campagne et directeur des services du Conseil régional de Poitou-Charentes, Jean-Luc Fulachier. Veinarde aussi, Isabelle Deleu, qui n’a qu’un diplôme d’infirmière, est depuis avril 2011 « contrôleur général économique et financier de première » ( 8000 euros par mois). Militante UMP, elle était conseillère de Christine Lagarde. Quant aux député UMP des Yvelynes Henri Guaino, en cas d’échec aux prochaines législatives, il retrouvera son confortable siège ( 11 000 euros par mois) de la Cour des comptes où il a été nommé au tour extérieur en 2008.

source: Capital

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Plus de photos de Nounours ?

 
Fluxours


Newsnours.com par mail ?